Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Conditions climatiques

Le mois de septembre sonne l’heure d’une reprise active au jardin. C’est le mois de transition entre l’été et l’automne et des belles journées ensoleillées. On passe rapidement, la nuit, à des températures fraîches. De temps à autre, ce mois est ponctué des premières pluies automnales qui apportent de l’humidité. Septembre est le mois idéal pour la création ou la réfection des gazons. Vous n’aurez pas la levée des mauvaises herbes. Attention aux premières gelées pouvant survenir à la fin du mois. Il est grand temps désormais de récolter les fruits et légumes.

Taille

Diminuez l’épaisseur des plantes grimpantes ou celles qui deviennent beaucoup trop envahissantes ou gênantes (lierre, vigne vierge etc…). Vers la fin du mois, commencez les tailles de vos haies de leylandii, laurier, troène, thuyas etc… Pour les grosses tailles, rabattages ou élagages, comptez à partir de la mi-novembre, cette période me parait la plus appropriée, car à ce moment, les feuilles sur les arbres de nos forêts sont toutes tombées, ce qui indique clairement que la végétation est arrêtée. Eboutonnez vos camélias, etc.… cette action consiste à ôter les bourgeons inutiles de manière à n'en obtenir qu’un seul qui donnera, par la suite, une fleur beaucoup plus importante (voir photos ci-dessus). Cette opération s’effectue aussi sur les fruitiers et également sur les rosiers pour ceux qui souhaitent obtenir de la fleur coupée.

Plantation

Vous pouvez commencer à préparer le terrain en vue d’une nouvelle plantation (arrachage, bêchage, ouverture des trous de plantation, mise en place de nouvelle terre, création ou réfection d’un gazon, etc..). Prenez vos mesures pour: la longueur d’une haie à planter, le nombre de plants de bisannuelles (pensées, giroflées etc.…) que vous devez prévoir ou bien la surface à engazonner prochainement.   Faîtes ensuite le tour des différentes jardineries ou pépiniéristes pour choisir vos végétaux, bulbes de printemps, etc… que vous comptez mettre en place, en prenant bien soin de choisir des végétaux sains, bien charpentés et trapus à la base, adaptés au climat de votre région.   N’hésitez pas à demander des conseils, comparez les prix, certains professionnels offrent même la livraison, pour l’achat de plusieurs végétaux. Choisissez les bonnes enseignes qui emploient un personnel qualifié et de bon conseil. Les hypermarchés vendent des végétaux de bien piètre qualité, forcés sous serre et traités à l’azote d’où ce vert très brillant (à chacun son métier).

Multiplication

Au mois de septembre, le bouturage est encore possible pour les géraniums, fuchsias, rosiers, conifères, troènes, pyracanthas, cotonéasters… On peut, également, semer certaines plantes annuelles qui passeront l’hiver en pleine terre (mufliers, soucis, œillets de chine, immortelles, eschscholtzias, etc.…). Récoltez les graines d’œillets d’inde, roses d’inde, lupins etc.… pour les semis de printemps. Conservez ces graines dans des récipients en verre, de préférence opaques, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Le tout dans un local bien ventilé à l’abri du gel.

 

Traitement

C’est la fin de l’été, les pucerons deviennent moins prolifiques. Par contre surveillez vos fruitiers, car le risque de voir vos fruits attaqués par les vers va en grandissant d’où la nécessité de prolonger les traitements avec des insecticides systémiques.

Débarrassez-vous des mauvaises herbes indésirables qui envahissent vos allées et terrasses... par un désherbage thermique (voir photo ci-dessus), ou autre solution biologique. La flamme alimentée par du gaz chauffe les plantes a éliminer en 1 à 2 secondes et les fait éclater sans les brûler.

Respectez une distance de 10 à 15 centimètres entre le brûleur et la plante. Ce procédé est très simple et peu onéreux. Plusieurs modèles existent dans les jardineries ou les magasins de bricolage, prenez le temps de bien choisir votre modèle.

 

 

Gazon

Septembre est l’un des mois idéal pour la réfection partielle ou globale de votre gazon (voir création d'une pelouse). En effet, la fraîcheur nocturne ralentit la germination et un gazon peut mettre un mois avant de germer, mais, avantage, vous n’aurez pas la levée des mauvaises herbes ce qui est un atout majeur. (voir photo ci-dessus).

 

Conseils

Vous souhaitez réorganiser votre jardin et procéder à la transplantation de jeunes arbres ou arbustes à feuillage persistant voire de conifères, attendez que les feuilles sur les arbres de nos forêts soient toutes tombées, cela indique clairement que la végétation est arrêtée. Dés lors vous pourrez transplanter vos gros sujets.