Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Quelques principes simples:

• Avant toute chose privilégiez des formes simples et régulières.

• Groupez vos massifs et arbustes pour laisser un maximum de surface au gazon, ce qui facilitera grandement la tonte et donnera une plus grande perspective.

• Evitez les changements de pente brusques.

• Pensez à faire passer l’eau dans votre terrain, soit pour mettre par la suite un robinet dans un coin du jardin, soit pour la création d’un futur bassin (dans le cas d’un bassin n'oubliez pas qu’il faut une canalisation servant à l’évacuation du trop plein d’eau).

• Pensez également à faire passer l’électricité. En effet, quelques éclairages savamment disposés, par exemple sous un buisson, dans la fourche d’un arbre, au milieu d’un massif… donneront à votre jardin un aspect féerique. Vous pouvez même éclairer une façade de votre maison.

• En tout dernier lieu, évitez les allées en plein milieu de votre jardin. Privilégiez les allées sur le pourtour de votre gazon.

Préparation du sol  semis 2

En tout premier lieu, pulvérisez un désherbant systémique à rémanence limitée de manière à éliminer les mauvaises herbes. Attendez environ trois semaines que tout soit bien détruit, puis ratissez les herbes mortes. 

Bêchez ou passez le motoculteur, selon les surfaces, sur une bonne vingtaine de centimètres de profondeur. Ensuite, utilisez la pelle et la brouette pour enlever le trop de terre et la déposer aux endroits manquants de manière à mettre en forme grossièrement votre terrain.

Griffez en travaillant sur une profondeur de cinq à huit centimètres maximum en croisant les passages de la griffe afin de niveler le terrain, de casser les mottes de terre et d’enlever les cailloux ou les racines et toujours à l'aide de la griffe continuez à affiner la mise en forme de votre terrain. semis 1

Utilisez ensuite le râteau sur une profondeur de trois à cinq centimètres pour parfaire le ramassage des déchets et donner ainsi la forme définitive à votre terrain (pensez toujours à croiser les passages du râteau).

Passez une première fois le rouleau sur toute la surface à semer. Cette opération consiste à faire ressortir les inégalités du sol et permet ainsi de rectifier avant le semis. Pour les petites surfaces, utilisez une batte ou, à défaut, le dos de votre pelle.

 

Quel outillage utiliser ?

  • Pulvérisateur
  • Pelle
  • Bêche
  • Griffe
  • Serfouette
  • Râteau
  • Brouette
  • Motoculteur
  • Cordeau
  • Rouleau
  • Tuyau d’arrosage

Le semis

1) Dans un premier temps, procédez au semis du "filet". Cette opération consiste, à l'aide d'une serfouette ou d’un piquet, de creuser un sillon et de semer dedans, en laissant filer les graines (entre le pouce, le majeur et l’index). Ceci a pour but de délimiter le contour de votre pelouse et de vos massifs. Rebouchez avec le râteau. semis 4

2) Dans un second temps semez le "contre filet", zone située entre le "filet" et votre gazon (voir croquis) sur une cinquantaine de centimètres. Cette opération consiste à renforcer les bords de votre pelouse.

3) En dernier lieu, semez le plus régulièrement possible les grandes surfaces restantes à raison de 4 kgs de graines pour 100 m² en veillant bien à croiser votre semis. semis 5

4) Procédez à l'enfouissement des graines à l'aide d'une griffe et terminez l'opération par le passage du rouleau pour plaquer les graines au contact de la terre. Pour cette opération utilisez un rouleau de 20 à 25 kg. Roulez toujours sur un sol sec sinon vous risquez de voir les graines et la terre se coller au rouleau.

5) Arrosez vos semis en pluie fine pour humidifier légèrement la terre en évitant surtout le ruissellement. Comptez entre 5 à 6 litres d’eau par m².

 

Après le semis

Lorsque votre gazon atteint la taille de 5 à 6 cm, passez le rouleau sur un sol humide afin de favoriser la multiplication et le développement des racines et d’assurer la formation d'un tapis de végétation dense. Cette opération se nomme le "tallage".

Lorsque votre gazon atteint 8 cm, effectuez votre première tonte à 5 cm de hauteur en veillant à ce que la lame de votre tondeuse soit parfaitement affûtée (risque d’arracher les jeunes plants de gazon). Roulez une dernière fois afin de refixer au sol le jeune gazon qui a été arraché par le passage de la tondeuse. semis 6

Quand semer ?

Semez de préférence à partir de la fin de l’hiver, entre mars et mai, à la fin de l’été, début de l'automne, aux mois de septembre et octobre. La deuxième période est préférable, le semis est plus long à lever du fait des températures nocturnes fraîches, mais il n’y aura pas de mauvaises herbes.

Quelle quantité de graines utiliser ?

On sème dans les proportions de 4 kgs aux 100 m² pour les surfaces normales et plus denses sur les bords de la pelouse (que l'on appelle filet et contre filet… voir croquis ci-dessus).

Conseils

Ne jamais semer votre gazon par temps de pluie ou par grand vent. Les graines étant très légères et de tailles différentes vous obtiendriez un semis irrégulier. Les jours de pluie, le ruissellement risque de mettre les graines en tas et lorsque vous passerez le rouleau vous obtiendrez un amalgame de terre et de graines autour de celui-ci.