Les envahisseuses...

Écrit par Jardico

Il y a quelques décennies, suite à l’ouverture probable d’un container sur le site aéroportuaire d’Orly, la perruche à collier ou Psittacula Krameri est devenue une espèce qui inquiète le monde ornithologique.

envahisseuses 1
Originaire des forêts tropicales d’Afrique subsaharienne et d’Inde, cette espèce s’est très bien acclimatée dans la région Ile de France et le suivi particulier dont elle fait l’objet, montre que leur croissance est exponentielle, du fait qu’elles n’ont aucun prédateur.

envahisseuses 2
En décembre 2018, période la plus adéquate pour le comptage, l’ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) a dénombré au moins 5300 individus en région parisienne, ce qui pose une question d’équilibre de l’avifaune.

envahisseuses 3

Certains spécialistes considèrent les perruches à collier comme invasives, car elles se reproduisent rapidement et souvent prennent le nid et la nourriture de leur congénères fragiles et parfois, en voie de disparition.

envahisseuses 4
A Londres, elles ont été nourries pendant longtemps, aujourd’hui on ne dénombre pas moins de 30 000 individus, il devient très difficile d’intervenir sur l’espèce.

envahisseuses 6

Depuis 2008, l’Observatoire de la faune britannique (Nature England) autorise les Londoniens à tirer sur les perruches.

envahisseuses 5

Si leur croissance s’envole littéralement, la situation pourrait devenir rapidement incontrôlable, car dans d’autres régions du monde, elles s’en prennent aux cultures agricoles, ce qui n’est pas sans de lourdes conséquences.

 

Un collecteur de déchets flottants

Écrit par Jardico

L’activité humaine génère une quantité impressionnante de déchets non-maitrisés et seuls 9 % des déchets plastiques ont été recyclés dans le monde.

mesure concrete 2

80% de la pollution océanique provient des terres, ces plastiques nous envahissent, ils étouffent silencieusement notre planète. La Méditerranée est en train de devenir un piège de plastiques avec des niveaux record de micro-plastiques qui menacent les espèces marines et notre santé.

mesure concrete 1

L’association Plastic Vortex, qui lutte pour protéger les océans de la pollution fluviale, vient de mettre au point un curieux barrage. Trois années ont été nécessaires pour concevoir ce collecteur.

 collecteur dechets flottants 1

Crédit photo @ Plastic Vortex

Deux flotteurs, qui sont eux-mêmes fabriqués avec des bouteilles plastiques, maintiennent un tapis mécanique, actionné lui-même par le principe de 2 roues à aube et par la seule force du courant. Ce principe permet de récolter les objets flottants en surface dans une benne flottante. Cette benne est ensuite ramenée sur la berge afin d’y être déchargée. Ce système permet de récupérer entre 30 et 40 bouteilles plastiques par jour.

 

 

Afin d’améliorer l’autonomie du système, l’association Plastic Vortex, est en train de mettre au point un collecteur mécanisé et électrique.

Comment nourrir les oiseaux en hiver ?

Écrit par Jardico

 

Quand nourrir les oiseaux en hiver ?

 

Si l’on veut faire correctement les choses pour nos oiseaux, il faut les nourrir uniquement à la mauvaise saison.

nourrir les oiseaux en hiver 1

Le nourrissage s’effectue globalement de la mi-novembre à la fin mars permettant ainsi qu’ils passent facilement les périodes de grands froids. Cependant Il est fortement déconseillé de nourrir les oiseaux tout au long de l’année, il ne faut en aucun cas créer une dépendance ce qui viendrait à rompre le mécanisme de la chaine alimentaire. Ils doivent chercher le reste du temps eux même leur nourriture. 

 

Où placer les mangeoires et l’abreuvoir ?


Voici quelques conseils pour la mise en place d’une mangeoire, pour le choix de celle-ci, la grande distribution en propose une panoplie, mais certaines ne sont pas toujours de bonne qualité ou inadaptées, optez pour un modèle simple et discret.

  • Placer votre abreuvoir dans un endroit dégagé, éloigné des murs, buissons et branches latérales afin d'éviter qu’un prédateur ne s’y cache. 
  • Pensez à nettoyer régulièrement les abreuvoirs.

 nourrir les oiseaux en hiver 2

  • Placer vos mangeoires à une hauteur minimum de 2 mètres dans un arbuste au feuillage caduque, sur un poteau ou sur un mur.

nourrir les oiseaux en hiver 3

  • Pour une hygiène irréprochable, nettoyer vos mangeoires à l’eau chaude savonneuse une fois par mois.

nourrir les oiseaux en hiver 4 

  • Assurer une continuité dans l’approvisionnement.

 nourrir les oiseaux en hiver 5

 

Quelle nourriture donner aux oiseaux ?

 

Pour les oiseaux granivores : Verdier, Mésange, Gros-bec, Pinson…

  • Les graines de tournesol (non grillées et non salées) si possible non striées, les graines noires sont meilleures et plus riches en lipides.
  • Cacahuètes (non grillées et non salées).

 

Bon à savoir : Les graines de tournesol et de cacahuètes (non salées et non grillées) leurs apportent de l’énergie sous forme d’amidon (Sucres et glucides) qui permettent aux oiseaux le maintien de leur température corporelle.

 nourrir les oiseaux en hiver 6 

Pour les oiseaux insectivores : Rouge-gorge, Troglodyte mignon, Accenteur mouchet…

  • Pain de graisse végétale simple, si possible à base d'huile de colza.
  • Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes.
  • Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillées et non salées).
  • Graines de millet, d’avoine, chanvre, blé, maïs.
  • Fruits décomposés (pomme, poire, raisin).
  • Amandes, noix, noisettes.

 

Régime spécial : Bouvreuil, Fauvette… 

  • Bouvreuil : Privilégiez les graines de frêne, ronce, rumex, ortie.
  • Fauvette : Privilégiez les graines de cardère.


Vous pouvez réaliser vous-même des boules de mélange graisse/graines avec de la margarine végétale. Sachez cependant que les boules de graisse sont sensibles aux grands froids et qu’elles peuvent geler. 

 nourrir les oiseaux en hiver 7

 

Les aliments toxiques pour les oiseaux 

 

Les noyaux et les pépins de fruits : Les noyaux des fruits (abricots, pêches, cerises, prunes…) ainsi que les pépins de poires et de pommes contiennent du cyanure.

  1. L’ail, l’oignon et l’échalote : Ces bulbes contiennent des composés soufrés et ont une action toxique sur les globules rouges.
  2. L’avocat : Les feuilles de l’avocatier contiennent de la persine, substance toxique pouvant provoquer une insuffisance cardiaque.
  3. La pomme de terre crue : Elle contient un alcaloïde appelé communément, la solanine, qui est notamment responsable de troubles digestifs.
  4. Le sel : Aliment qui peut être particulièrement attrayant pour les oiseaux, cependant ces aliments trop salés s’avèrent très toxiques.
  5. Le chocolat : Contient une substance appelée la théobromine qui est toxique pour les animaux.
  6. Le miel pur : Pouvant être contaminé par la bactérie Clostridium botulinum responsable du botulisme.
  7. Le lait et ses produits dérivés : Les oiseaux ne digèrent pas le lactose contenu dans les produits laitiers d'origine animale. 

nourrir les oiseaux en hiver 8

Cacahuètes : soyez prudents ! Evitez les risques d’empoisonnement des oiseaux par l’aflatoxine, substance mortelle qui se développe lorsque les arachides séjournent à l’humidité. Evitez de les conserver d’un hiver à l’autre et retirez toute cacahuète présentant des signes de moisissure.


J’espère que ces quelques lignes vous auront apporté une aide précieuse.

                                                                                                                 

CR d'Automne 2019 de Saint Jean de Beauregard

Écrit par Jardico

Compte rendu de l'édition automnale 2019 de la Fête des Plantes de Printemps de Saint- Jean de Beauregard...

Généreuse en découvertes botaniques et en belles rencontres, dans la lumière dorée de la fin d’été, cette édition automnale de la Fête des Plantes a fait les délices de tous les amateurs de jardin.

Temps fort de la manifestation, les Prix et Trophées ont récompensé les plantes les plus méritantes. Attribués par cinq jurys indépendants, ils véhiculent les valeurs d’excellence botanique, de partage des connaissances horticoles et de développement de l’amour des jardins, chères à Saint-Jean de Beauregard.

A découvrir sans tarder dans les pages suivantes...

cr A sjdb 2019 1cr A sjdb 2019 2cr A sjdb 2019 3cr A sjdb 2019 4cr A sjdb 2019 5

cr A sjdb 2019 6cr A sjdb 2019 7cr A sjdb 2019 8cr A sjdb 2019 9cr A sjdb 2019 10

Crédits photos © Carole Desheulles

logo pdf  A découvrir sans tarder dans les pages suivantes...